Communiqué du Cardinal Vingt-Trois, suite à l’attaque à Notre-Dame le 6 juin 2017

DSC_0041Paris, le 7 juin 2017

À la suite de l’agression d’un policier sur le parvis de Notre-Dame durant l’après-midi du mardi 6 juin, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, tient à remercier les forces de l’ordre, particulièrement exposées, qui veillent depuis des mois sur la sécurité des milliers de touristes et de fidèles qui entrent quotidiennement dans la cathédrale. Il salue tout spécialement le policier blessé et ses collègues de patrouille pour leur réaction. Il remercie également l’ensemble du personnel de la cathédrale qui a accompagné le confinement de près d’un millier de personnes dans la nef et les tours de Notre-Dame pendant plus de deux heures.

Pédophilie dans l’Eglise : interview du Cardinal Vingt-Trois

Dans le contexte actuellement très médiatisé des problèmes de pédophilie dans l’Eglise en France, la paroisse des Blancs-Manteaux attire votre attention sur une interview que notre Archevêque, le Cardinal Vingt-Trois, a donnée le 18 mars dernier à Radio Notre-Dame. Le Cardinal insiste sur le fait que le choc et la souffrance des victimes des de ces abus ne s’effacent pas avec le temps. Il annonce de nouvelles mesures de prévention.

La paroisse des Blancs-Manteaux se met en deuil pour les victimes des attentats

DSC_0115Suite aux terribles attentats qui ont touché la ville, la paroisse Notre-Dame des Blancs-Manteaux se met en deuil pour ce week-end.

Nous sonnerons le glas dimanche à 18h15. Nous prions pour les victimes de ces violences insensées, et aussi pour leurs familles dont il n’est pas impossible qu’il y en ait parmi les familles de notre paroisse. Nous le ferons aux messes de ce samedi soir 18h15 et de demain dimanche 11h.

La paroisse relaye aussi le message de notre archevêque.

P. Benoît-Marie Roque, curé de Notre-Dame des Blancs-Manteaux. Lire la suite

Déclaration de l’Archevêque de Paris au sujet des événements de cette semaine

Cathédrale

Archevêché de Paris

Aux catholiques de Paris

Paris, le 10 janvier 2015

Notre pays, notre ville de Paris en particulier, ont été cette semaine le théâtre d’actes de violence et de barbarie inouïes. Depuis de nombreuses années pour nous, la guerre, la mort, c’était toujours ailleurs même si, pendant ce temps, des soldats français étaient engagés en différents pays pour essayer d’apporter un peu de paix. Certains l’ont payé de leur vie. Lire la suite