Veillée de prière pour la vie à Notre-Dame de Paris

16/05/2018

Les autres dates :


Comme chaque année, les diocèses d’Île-de-France organisent à Notre-Dame de Paris une grande Veillée de prière pour la vie.

L’ensemble des évêques confient les uns et les autres dans la prière pour œuvrer toujours plus en faveur du respect de la vie humaine (début et fin de vie, handicap, exclusion des plus faibles, des plus âgés, des malades…).

Cette année la Veillée de prière pour la vie au lieu le 16 mai 2018 à 19h30.

Elle prendra une dimension particulière en raison des débats liés aux États généraux de la bioéthique.

Communiqué de presse des évêques d’Ile de France, le 3 mai 2018

Pour la 10e année, les évêques des diocèses d’Île-de-France (Paris, Versailles, Nanterre, Saint-Denis, Evry-Corbeil-Essonnes, Pontoise, Meaux, Créteil, diocèse aux armées françaises), invitent les Franciliens à venir nombreux pour prier pour la vie.

Cette année, la Veillée de prière pour la vie prendra une dimension particulière en raison des débats liés aux États généraux de la bioéthique, préambule à la révision de la loi relative à la bioéthique en 2018.

L’Église a toujours manifesté ses positions concernant le respect de la vie humaine sous toutes ses formes et dans tous ses aspects, de son commencement à sa fin. Dans notre société régulièrement soumise à des débats sur le début et la fin de vie, le handicap, l’exclusion des plus faibles, des plus âgés, des malades, le respect de la vie est un sujet majeur qui nous concerne tous. Veiller pour la vie, c’est demander ensemble, dans la prière, la grâce de respecter la vie.

Nous sommes tous invités à venir prier par et avec nos évêques, pour ceux et celles qui ont un besoin plus spécial d’être encouragés, soutenus, apaisés, pour être davantage des serviteurs de la vie. Nous nous confierons les uns les autres dans la prière afin de progresser dans l’accueil, le respect et le don de la vie humaine sous toutes ses formes. Sur ce chemin, nous le savons bien, chacun peut rencontrer des obstacles, des fatigues, des épreuves… éprouver ses limites ou des refus.

Cette année encore, les évêques des diocèses d’Île-de-France seront entourés de plus de 3000 personnes pour prier et écouter de profonds témoignages dont celui de Martha Kayser qui témoignera de la puissance, de l’amour et de la joie présente en toute vie, malgré le handicap puis le décès brutal de son mari. Retrouvez son portrait dans le journal Paris Notre Dame du 3 mai 2018.

Après le témoignage d’un couple sur la PMA, le docteur Jean-Marie Gomas, entre autres, coordinateur de l’unité fonctionnelle douleur et soins palliatifs à l’hôpital Sainte-Périne (75), clôturera la première partie de cette veillée.

Source : https://www.paris.catholique.fr/la-bioethique-au-service-de-la-vie.html