APA/Repas du dimanche

En 2006, l’Association Pour l’Amitié est née à la paroisse des Blancs-Manteaux avec l’accueil, jusqu’en 2013, d’une colocation regroupant des personnes qui étaient sans domicile fixe et des personnes qui ne l’étaient pas.

Le Repas du dimanche, également initié par l’APA a lui démarré en 2007. Dans le prolongement de la messe, il est préparé et partagé par des personnes de tous horizons, sans domicile, ou « bien logées », avec pour objectif un temps d’amitié où chacun peut à tour de rôle être celui qui sert et celui qui est servi. Il permet de solenniser le dimanche, de manifester qu’il s’agit d’un jour de fête, pour tous, et donc que les chrétiens sont particulièrement invités à s’ouvrir et à être proche des personnes isolées en ce jour.

L’APA remercie la paroisse Notre-Dame des Blancs-Manteaux de son accueil fidèle.

Pour en savoir plus : site de l’APA

Site du repas du dimanche aux Blancs Manteaux

Pour envoyer un mail au sujet du repas des Blancs-Manteaux, utiliser le formulaire du bas de cette page.

————————-

Un projet

L’Association pour l’Amitié (APA) anime des appartements partagés, où habitent ensemble des personnes qui étaient sans domicile fixe, et des personnes qui ne l’étaient pas (essentiellement des jeunes professionnels). Il s’agit d’une forme de « collocation solidaire » où vivent ensemble des personnes d’âges, d’origines, de cultures, et parcours et aussi de caractères bien différents. Cela est mené en Église, au nom de l’Évangile.

Des convictions

Au-delà d’un toit, nous voulons aussi proposer aux personnes sans domicile fixe des relations fraternelles et des occasions de rencontre avec Dieu. Nous nous engageons à vivre ensemble, dans la simplicité, jour après jour. Nous souhaitons créer des relations de réciprocité, qui permettent à toute personne accueillie de se révéler et de partager ses talents. Nous voulons apprendre, peu à peu, à nous aimer les uns les autres.

Une expérience

Créée en 2006, l’association regroupe actuellement 121 résidents célibataires, répartis en 15 appartements, ainsi que 5 familles, soit près de 150 personnes sur Paris et Saint-Ouen (93).

Les personnes sans domicile fixe accueillies

Ce sont des personnes sans logement qui vivaient « à la rue », en foyer d’hébergement collectif, à l’hôtel ou encore qui allaient d’un hébergement à un autre, chez des connaissances. La durée de séjour des personnes au sein de nos appartements n’est pas limitée a priori, mais adaptée aux souhaits et aux besoins de chacun ainsi qu’à ses capacités d’autonomie.

Nos logements : des lieux à taille humaine

En alternative aux grands foyers d’hébergement, nous habitons des appartements « ordinaires », à taille humaine, où peuvent habiter 6 à 10 personnes. Ces appartements sont aménagés de façon à ce que chacun puisse avoir une chambre individuelle. La cuisine, le salon et les sanitaires sont partagés. Ces appartements sont tous situés au sein de locaux du diocèse ou de communautés religieuses. Nous payons aux propriétaires un loyer ou une participation aux frais.

Les règles de vie au quotidien …

Nous privilégions l’auto-organisation et la responsabilisation. Un règlement intérieur fixe certains repères :

  • Un repas commun pour tous les résidents a lieu, un soir par semaine, dans chaque appartement. La participation aux autres repas est libre, et dépend des horaires de chacun.

  • Chacun participe à un service pour contribuer à la vie quotidienne dans l’appartement (courses, préparation des repas, ménage, comptes …).

  • Tous les frais sont partagés et pris en charge par les résidents (loyers, nourriture).

  • Chacun doit aux autres le respect. La consommation sur place d’alcool et la violence ne sont pas admis.

  • Une prière commune est proposée chaque matin. Sur tous nos sites, un oratoire, avec la présence réelle, nous permet de vivre des moments d’adoration.

Nous voulons prolonger cet esprit d’amitié et de rencontre au travers d’autres actions :

Des déjeuners « ouverts à tous » sont organisés chaque dimanche grâce à la paroisse Notre-Dame des Blancs Manteaux. Des vacances « détente » ainsi que des séjours spirituels ou des pèlerinages sont régulièrement organisés, notamment au Foyer de Charité de Combs-la-Ville ou à la communauté de l’Arche.

Seul, on ne peut rien faire …

Ce projet est mené en lien et avec l’Église Catholique de Paris, qui nous a toujours apporté un soutien fidèle et précieux. Nous agissons aussi en complémentarité avec les services sociaux publics ou associatifs. Grâce à ces partenariats, certains résidents peuvent bénéficier d’un accompagnement social en vue de réaliser leurs projets personnels d’insertions (Aide à l’accès à l’emploi, recherche d’un logement autonome ».

Pour envoyer un mail au sujet du repas des Blancs-Manteaux :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet (obligatoire)

Votre message (obligatoire)

captcha
Saisissez ces caractères dans la zone ci-dessous