Présentation des travaux de Notre-Dame des Blancs-Manteaux

Diapositive1Le jeudi 18 mai 2017, une réunion d’information sur les travaux du presbytère a eu lieu. Nous publions ci-dessous quelques extraits de cette présentation.

Objectif des travaux

  • Accueillir la Communauté Saint-Martin : reprise de logements très inconfortables (aujourd’hui : une douche pour 3 ou 4 chambres, des chambres sous les toits, sans isolation thermique).
  • Créer des lieux communautaires distincts de locaux paroissiaux : aujourd’hui, on accède à la cuisine (petite) pour le clergé en traversant le bureau de la secrétaire. Dans le bureau du curé, souvent des odeurs de grillade…
  • Mettre aux normes les locaux accueillant du public. Aujourd’hui, les salles du presbytère ne peuvent accueillir qu’un total de 19 personnes (objectif : 50 personnes), et pas d’accueil autorisé à la crypte (objectif : 20 personnes pour ce chantier, rendant possible extension à 100 ultérieurement).
  • Les locaux de stockage de la crypte ne sont pas aux normes.

Historique de la négociation

  • Particularité de la négociation : obtenir un financement de la paroisse, du diocèse et de la Communauté Saint-Martin.
  • Premier contrat d’architecte pour constitution de dossier APS et demandes d’autorisations administratives signé en janvier 2014.
  • Négociation commencée en février 2014 et accord signé en novembre 2014, pour un montant TDC de 300 000 €, portant sur les habitations, les bureaux et la salle du premier étage. Pour les habitations, estimation faite au mètre carré par un membre du CPAE. Estimation au nez pour les bureaux et pour la grande salle. Il fallait fournir un premier chiffre pour commencer la négociation.
  • Entre temps, visite de la Commission de Sécurité (8 octobre 2014), qui demande : isolation CF de la cage à escalier, de locaux de rangement de la crypte, de la sacristie. Surcoût estimé au nez : 100 000€, pour un total de 400 000€ TDC.
  • Après plusieurs études de faisabilité (conduits de cheminée et pans de bois) et vérification de la possibilité de mettre tel ou tel point dans le projet (remplacement du CPCU par une chaudière gaz, projet auquel nous avons renoncé), dépôt des demandes administratives en octobre 2015, après délibération au Conseil Municipal de Paris (septembre 2015). Autorisation de la DRAC obtenue en novembre 2015 et de la Préfecture de Police fin février 2016.
  • En février 2016, le dossier arrive au Conseil des Consulteurs, pour un montant total de 400 000 €, sans qu’ait été vérifiée la pertinence du chiffrage qui avait permis d’établir ce chiffre (estimation au mètre carré pour les habitations et au nez pour le reste), et qui était le seul chiffrage réalisé.
  • En juin 2016 arrivent les premiers devis, qui font état d’un montant TDC de 850 000 €…

Diapositive6Diapositive7Diapositive8Les économies ont été recherchées

  • En remettant à plus tard des travaux qui n’étaient ni techniquement obligatoires, ni obligatoires du point de vue du patrimoine (Affaires Culturelles), par exemple, la peinture de la cage à escalier, avec quelques aménagements.
  • En recherchant les solutions les moins onéreuses (par exemple, plafonds en dalles 600×600 à la place de faux plafonds en plâtre).
  • En cherchant à faire réaliser par la Municipalité des travaux qu’elle pourrait prendre en charge : des BAES de l’église ou de la chapelle de la crypte ; une partie de l’alarme incendie ; la colonne de gaz ; la protection CF entre la cuisine du RDC et la cage à escalier.

Présentation du projet

Points pour l’ensemble :

  • Reprise de presque tous les réseaux :
    • chauffage central (il n’arrive pas au RDC ni à l’entresol ; il est mal distribué au 1er étage),
    • internet,
    • téléphone,
    • interphone,
    • gaz (modification des branchements),
    • alimentations électriques de chaque appartement (modification des compteurs).
  • Dans le presbytère, rendre la cage à escalier coupe-feu (à cause des salles accueillant du public).
  • Installation d’une alarme incendie centralisée et couvrant l’ensemble des locaux.

3e étage droite

  • Hier, 4 chambres très petites (une chambre à 5,79 m²), et une seule douche pour les quatre chambres.
  • Objectif : 3 chambres, chacune avec son cabinet de toilette.
  • Isolation thermique de l’appartement, qui est sous les toits.

Existant

Diapositive13Projet

Diapositive142e étage

  • Aménager une salle d’étude.
  • Installer 2 douches pour un appartement de 4 chambres.
  • Installer un wc dans le 2e étage gauche, qui n’en a pas aujourd’hui.
  • Rénover une installation électrique très vétuste.
  • Assurer l’isolation coupe-feu des appartements par rapport aux greniers et escalier de l’église.

Existant

Diapositive16Projet

Diapositive171er étage

  • Mettre au normes la salle du 1er étage gauche pour qu’elle puisse recevoir 49 personnes.
  • Rendre coupe-feu les locaux de rangement.
  • Retirer les archives paroissiales du local actuel qui ne peut être rendu coupe-feu. Aménager une salle de réunion au même endroit.
  • Aménager un lieu de communauté, comprenant une salle à manger, un petit salon et une cuisine.

Existant

Diapositive19Projet

Diapositive20Entresol

  • En modifiant un escalier d’accès (et en démolissant un autre, dangereux), installer les bureaux paroissiaux : secrétariat, archives paroissiales, bureau du curé.
  • Aménager une baie informatique pour gérer les réseaux :
    • Internet de l’administration et réseau ordinateur,
    • Wifi accessible depuis les logements et les salles de réunion,
    • Téléphone (IP),
    • Interphone (IP).

Existant

Diapositive22Projet

Diapositive23Rez de Chaussée

  • Travaux complémentaires pour sortie auxiliaire de la salle du 1er étage gauche.
  • Réaménagement de l’office de cuisson où est préparé le repas du dimanche (repas qui a lieu dans le cadre de l’APA).
  • Mise aux normes de salles de réunion.
  • Aménagement d’un WC accessible aux personnes à mobilité réduite.

Existant

Diapositive25Projet

Diapositive26Le legs de Paul Cordonnier

IMG_675IMG_677

  • Décédé le 1er novembre 2016
  • Obsèques le 8 novembre 2016
  • A fait un legs à l’Association Diocésaine.
  • Début février 2017, l’ADP décide d’attribuer intégralement à la paroisse Notre-Dame des Blancs-Manteaux l’intégralité du legs de Paul Cordonnier, disponibles à titre de subventions.

Ce legs crée une situation nouvelle pour les travaux.

12 avril 2017, signature des marchés pour le presbytère

Le choix a été fait de commencer par le presbytère tout entier, car

  • les travaux du presbytère ont une certaine urgence.
  • Le projet du presbytère était globalement prêt.
  • Le projet de la crypte n’est pas prêt.

Le projet de la crypte est donc reparti dans une phase d’études…

Réflexion sur le projet crypte

  • Les gaines de chauffage de l’église doivent être isolées coupe-feu.
  • Les locaux de stockage à la crypte doivent être coupe-feu.
  • Tous les locaux doivent être ventilés.
  • Aujourd’hui, le fait que la crypte ne dispose que d’un accès interdit d’y réunir plus de 19 personnes.
  • Et les locaux sont soit malcommodes, soit vétustes et inhospitaliers…

Financement prévu pour le projet crypte : subventions diocésaines prises sur le legs de Paul Cordonnier.

Grandes lignes du projet crypte

  • Créer un deuxième accès, qui nous permettrait de rassembler jusqu’à 100 personnes dans la crypte.
  • Mettre aux normes l’oratoire. Créer deux salles de réunion correctes et aux normes.
  • Créer des stockages aux normes et fonctionnels pour les activités paroissiales qui nécessitent du stockage
    • Beaucoup d’affaires de l’église, qui appartiennent à la Municipalité, et dont nous ne pouvons pas nous débarrasser.
    • Les journées d’amitié ont besoin d’au moins 50 m²
    • Il faut un local pour la Conférence St-Vincent.
    • Il faut un local pour le repas du dimanche.
    • Il faut local pour les produits d’entretien, qui manquera au presbytère.
    • Il faut un atelier.
    • Il faut d’autres locaux de stockage.

Diapositive34

Diapositive35

Diapositive36 Diapositive37 Diapositive38 Diapositive39 Diapositive40 Diapositive41