La paroisse se joint à la prière du 15 août pour les chrétiens d’Orient

La paroisse se joint à la prière du 15 août pour les chrétiens d’Orient.

Nous vous donnons ci-dessous le mot que l’archevêque de Paris a adressé aux prêtres de Paris pour cette occasion.

Vous pouvez aussi télécharger les lettres à Mgr Sako et à Mgr Younan.


DSC_0041

Aux recteurs, curés et responsables de chapelle du diocèse de Paris

Chers amis,

Des fidèles laïcs ont lancé l’idée que les églises de France fassent sonner leurs cloches le 15 août prochain à midi « pour les chrétiens d’Orient ». Bien sûr, en la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, fête patronale principale de notre pays, les cloches sonnent abondamment, pour inviter à la messe et pour signifier l’envoi des fidèles.

Il me paraît bon toutefois que nous nous souvenions spécialement ce jour-là et que notre pays se souvienne ce jour-là que les douleurs anciennes des chrétiens d’Orient ont connu une aggravation il y a un an avec l’émergence de Daech et la prise de Mossoul le 10 juin, suivie par le départ sous la menace des chrétiens et le sort tragique des yézidis. Depuis lors, la situation des chrétiens et d’autres minorités dans bien des pays du monde s’est aggravée encore.

Au cœur de l’été, il convient que nous prenions dans notre prière ceux qui ont été chassés de leurs terres ancestrales : les chrétiens de Syrie et d’Irak et du Proche et du Moyen-Orient sont les habitants antiques de ces terres devenus chrétiens grâce à la prédication apostolique. Dans son Assomption, en son âme et son corps, Marie est le gage de l’espérance de tous les chrétiens. Puisse notre prière fraternelle être le signe pour nos frères et sœurs dans la détresse que nous ne les oublions pas.

Je vous demande donc, dans la mesure du possible, de proposer une intention particulière lors de la prière universelle, puis, à la fin de la messe, avant la bénédiction de donner lecture de la lettre que j’adresse au Patriarche Sako, tête de l’Église chaldéenne, et au Patriarche Younan, tête de l’Église Syriaque, et de faire sonner les cloches le temps de prier ensemble une dizaine de chapelet.

La cathédrale Notre-Dame portera spécialement cette intention lors de la procession fluviale du 14 et de la procession du 15 après-midi.

De tout cœur, je vous souhaite un été reconstituant et vous assure de ma prière et de mon dévouement,

+ André cardinal Vingt-Trois
Archevêque de Paris

Lire la lettre à Mgr Sako, patriarche de l’Église chaldéenne.

Lire la lettre à Mgr Younan, patriarche de l’Église syriaque.